pommes bio

Retour sur la journée professionnelle co-organisée par l’association INTERBIO Pays de la Loire et le GAB Sarthe, Mercredi 5 décembre 2018 à Fillé/Sarthe

Communiqué de presse, le 7 décembre 2018  INTERBIO des Pays de la Loire – GAB Sarthe

 

Loîc Trideau et Olivier Lebert.jpg

 

 

 

«Loi Agriculture et alimentation 20% de BIO en restauration collective », comment réussir sa mise en œuvre ?

  • Succès avec 140 participants professionnels

La loi adoptée en octobre 2018 fixe l’objectif de 20% minimum de produits bio en restauration collective publique. C’est la raison pour laquelle INTERBIO et les Groupements d’Agriculteurs Bio (GAB) ont souhaité apporter des réponses aux questions sur la mise en œuvre de cette loi mercredi 5 décembre, dans une commune exemplaire sur sa restauration scolaire.

L'Assemblée nationale a adopté définitivement le 2 octobre dernier, le projet de loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable. Parmi les mesures annoncées, l’obligation pour la restauration collective d’atteindre 20% en valeur, de produits biologiques, ou issus de fermes en conversion bio, d’ici le 1 janvier 2022.
Les élus de la commune Fillé sur Sarthe, 1542 habitants, n’ont pas attendu cette loi pour le mettre en pratique. La part de produits biologiques dépasse aujourd’hui 40% au restaurant scolaire. Ils vont encore plus loin en accompagnant l’installation d’un jeune maraicher en conversion bio. Ils lui garantissent une partie de ses débouchés avec l’approvisionnement du restaurant scolaire pour les légumes.

 

INTERBIO et les GAB des Pays de la Loire travaillent au développement de la Bio en restauration collective depuis plus de 10 ans, et disposent d’une expertise sur le sujet pour accompagner les collectivités et gestionnaires. 140 personnes ont participé à la journée d’échanges du 5 décembre dernier. Le public concerné : élus des collectivités, gestionnaires, cuisiniers, diététiciennes, issus du milieu scolaire et médico-social, ainsi que des sociétés de restauration et associations de consommateurs, des Pays de la Loire.

 

 

Salle Fillé-sur-Sarthe témoignage.jpg

 

 

•    Pour encourager la mise en œuvre de la loi, il était nécessaire de rappeler le contexte qui a conduit à soutenir l’agriculture et l’alimentation biologique. Dr Isabelle FARBOS, experte en santé environnementale (génétique et biologie moléculaire), a décrypté l’action des perturbateurs endocriniens et neurotoxiques présents dans notre environnement. 
•    A partir du témoignage d’élus, de gestionnaires, cuisiniers en restauration collective, qu’elle soit hospitalière ou scolaire, les participants à la journée ont pu dialoguer et bénéficier des retours d’expérience, et des conseils apportés lors des ateliers sur la rédaction des appels d’offre, en gestion directe et concédée.
•    Une rencontre fournisseurs de produits bio des Pays de la Loire a permis de montrer la capacité de livraison en produits bio, sous réserve qu’elle soit planifiée et anticipée.

Cette journée a bénéficié du soutien de la Région des Pays de la Loire et du Ministère de l’agriculture et de l’Alimentation 

 

 

Contacts presse :    

  • INTER BIO des Pays  de la Loire : Maryse JEANNIN MAHIEU, Maison régionale de l’agriculture, 9 rue André Brouard, CS 70510 - 49102 Angers cedex 2  - tél : 02.41.18.61.53 /06.26.72.05.22
    communication@interbio-paysdelaloire.fr
  • Groupement des Agriculteurs Bio de la Sarthe : Isabelle PORDOY, Maison des Paysans, 16 avenue Georges Auric- 72000 Le Mans - tél : 09 67 25 00 22 - coordination@gab72.org