pommes bio

Les producteurs de fruits et légumes de BIO LOIE Ocean inquiets de cette vague de chaleur

Cette canicule précoce est la première observée par les producteurs de Bio Loire Ocean et pousse à la plus grande vigilance

 

CP de BIO LOIRE OCEAN

6 stations météofrance et 4 stations Bio Loire Océan mises en place dans le cadre du programme de recherche CLIMATVEG ont dépassé les 40°C dans le Maine et Loire épicentre de cette vague de chaleur pour la région.
Une situation préoccupante compte tenu des faibles réserves des nappes liées à l’absence de pluies cet hiver. Cette canicule précoce est du jamais vu pour les producteurs de Bio Loire Océan. Celle-ci intervient 15 jours plus tôt que la dernière enregistrée en 2019 !
La fréquence des épisodes extrêmes est préoccupante indiquant bien un changement important auquel l’agriculture devra s’adapter. C’est le sens du travail initié par Bio Loire Océan depuis 2019 avec les travaux de recherche engagés au sein de CLIMATEAU (2019-2020) puis CLIMATVEG (2021-2024) soutenus par la Région Pays de la Loire pour analyser et mettre en oeuvre des mesures d’adaptation nécessaire au maintien d’une production de fruits et légumes biologiques diversifiées sur la Région.
Il est encore trop tôt pour mesurer les dégâts de cette canicule dans les champs et les vergers. Quelques brûlures de feuillage et de fleurs sont observées. Affaire à suivre.
Le retour à des températures plus clémentes mais relativement élevées pour la saison restent sujet à préoccupation compte tenu des risques d’interdiction d’irrigation qui planent sur les exploitations.