pommes bio

APPEL À MANIFESTATION D’INTÉRÊT/ BANQUE DES TERRITOIRES

ACCÉLÉRER LA TRANSITION ALIMENTAIRE (1ÈRE SESSION)

 

Appel à Manifestation d’Intérêt : Accélérer la transition alimentaire (1ère session)
Dans le cadre du plan de relance, la Banque des Territoires se mobilise pour accélérer la transition vers des systèmes alimentaires durables et résilients, en accompagnant et en finançant des porteurs de projets engagés en faveur d’une alimentation saine, accessible à tous et écologiquement vertueuse. L'AMI dure 3 ans et se termine le 30 juin 2024.  

Les projets devront présenter un modèle économique viable et un besoin de financement suffisant (de plus de 500 K€), pour envisager un co-investissement de la Banque des Territoires.

L’AMI a pour objectif de soutenir la transition de l’ensemble de la chaîne de valeur alimentaire, et notamment financer les projets issus des dynamiques de type Projet Alimentaire de Territoire (PAT).
Il visera les projets suivants :
•    Projets de filières locales intégrées (production – transformation/préparation – distribution) ;
•    Outils de transformation : légumeries, conserveries, etc. ;
•    Plateformes logistiques et de stockage de denrées alimentaires ;
•    Plateformes de distribution B2B (notamment marchés d’intérêt local) ou B2C ;
•    Production agricole alternative et durable (permaculture, aquaponie,...) inscrite dans une démarche intégrée (de l’amont à l’aval de la chaîne de valeur) ;
•    Projets relevant de l’économie circulaire directement liés à la transition alimentaire (lutte contre le gaspillage alimentaire, etc.) ;
•    Lieux de cohésion sociale portant une dynamique forte liée à la transition alimentaire (tiers-lieux nourriciers, food-lab, food-studios, cuisines partagées, etc.)
 
Sont exclus de l’AMI :
•    Les outils d’abattage, découpe et transformation des viandes ;
•    les projets dédiés exclusivement à de l’acquisition foncière ;
•    Les besoins uniquement immobiliers.
Les projets sélectionnés pourront bénéficier d’un financement sous forme de prêt subordonné à intérêt participatif d’un montant de 200 K€ minimum, dans les conditions fixées par la doctrine d’intervention de la Banque des Territoires dans les projets d’investissement.
 

En savoir plus